2018 SAISON 9
Golf du Bois d'Ô (Les pommiers)

2017 SAISON 8
Fontenay-sur-Eure
Golf de Moliets - Airial
Golf du Bois d'Ô (Les genêts)

2015 SAISON 7
Golf de Maintenon
Golf du Bois d'Ô (Les genêts)
Golf de Fontenay-sur-Eure
Golf du Bois d'Ô (Les pommiers)

2014 SAISON 6
Golf de Clécy Cantelou
Golf d'Orange le moulin
Golf du Bois d'Ô (Les genêts)
Fontenay-sur-Eure

2013 SAISON 5
Sargé-Lès-Mans
Golf du Bois d'Ô (Les pommiers)
Golf du Bois d'Ô (L'étang)
Golf du Perche
Golf de Rhuys Kever
Golf du Bois d'Ô (Les pommiers)
Cabourg Le Home

2012 SAISON 4
Golf du Bois d'Ô (L'étang)
Golf de Clécy Cantelou
Golf d'Orange le moulin
Golf du Bois d'Ô (Les genêts)
Bagnoles-de-l'Orne

2011 SAISON 3
Golf de Rhuys Kever
Bellême-Saint-Martin
Golf de Clécy Cantelou
Bagnoles-de-l'Orne
Golf du Perche
Golf du Bois d'Ô (Les genêts)
Golf du Bois d'Ô (Les pommiers)

2010 SAISON 2
Golf du Bois d'Ô (Les genêts)
Golf du Bois d'Ô (Les pommiers)
Golf du Bois d'Ô (Les genêts)
Golf du Bois d'Ô (Les pommiers)
Golf du Bois d'Ô (L'étang)
Golf du Bois d'Ô (Les genêts)

2009 SAISON 1
Golf du Bois d'Ô (L'étang)
Golf de Rhuys Kever
Golf du Bois d'Ô (Les genêts)
Golf du Bois d'Ô (Les pommiers)
Golf du Bois d'Ô (Les pommiers)
Golf du Bois d'Ô (Les pommiers)


2007-2008 découverte

Le bois d'Ô (les pommiers)
Le Pavillon de Gouffern

Sur toutes les saisons:
8 fois le par.
54 fois boguey.


Août

le 18/08/2012


Golf de Clécy Cantelou
Slope 135

Stroke play
avec
Didier Dupuis


135 (+63)
21

PERFORMANCES


1 Boguey


2 Double-boguey


3 Triple-boguey


Au putting
+6

35°C




Stableford:
Didier 4
PhA 1

Stroke :
Didier +24 (60)
PhA +37 (73)

Didier +19 (55)
PhA +26 (62)


Putt :
Didier 0 (18)
Pha +3 (21)

Didier 0 (18)
PhA +3 (21)


En match-play : Didier 15 à 5.




LES LECONS DU PARCOURS:

" Il faudra se souvenir d'abord qu'à cette époque, je étais en conflit avec mon dos. Ce jour-là, cela allait mieux, heureusement, car les inclinaisons du parcours ne sont pas pour soulager mes lombaires.
Et pourtant, le premier départ va être le meilleur premier trou que je n'ai jamais disputé. De son côté, Didier va perdre une balle dès le premier lancer, attiré par les arbres. J’évolue alors sur la distance qui nous sépare du green dans la plus grande sérénité. Malheureusement, l'inégale lenteur des greens va abaisser mes scores au putting. Ce premier trou ne fera pas exception.
Je vais aujourd'hui dans ce compartiment de jeu, accumuler des coups en plus. Je vais terminer la journée sur +6 (+3 et +3). Et c'est bien dommage. Le parcours est magnifique, très accidenté et donc très dur. Il est couronné par un fabuleux dix huitième trou. Avec Didier, l'année passée nous nous étions arrêtés à neuf trous. Cette fois-ci, nous avions décidé de 9 trous le matin, resto, et 9 trous l'après-midi. Cerise sur le gâteau, nous avions en prime un second trous n°11, particularité de l'établissement. Le total était donc de 19 trous à effectuer par une journée caniculaire. Catherine et Papy nous accompagnaient en voiturette sur laquelle nous avons disposé nos sacs. Nous n'avons pas été bousculé par d'autres groupes. La canicule en week-end du 15 août avait plutôt attiré les parisien vers la plage. Nous n’avons croisé personne. Les rares autres joueurs apparaissaient loin à l'horizon du fabuleux décor.
Le plaisir de vivre l'instant présent et la stratégie de la cible comme objectif, ont confirmé ma bonne impression d'avoir passé un palier sur un parcours. Pas d'énervement, seulement un mécontentement sur le trou 17, où deux fois de suite, la balle va rebondir sur un chemin pour s'engouffrer dans les taillis.
Les frappes en pente sont les principales difficultés à résoudre sur ce parcours. À l'issue des trous 2 et 3 négociés en 9 et 12 coups, je décide d'abandonner provisoirement l'hybride que je ne sens pas aujourd'hui. J’adopte alors le fer 7 pour le reste de la journée. Au final, mes choix de clubs seront : driver, fer 7, pitch et putter. De plus, je suis super satisfait de mon unique sortie de bunker sur le très compliqué 18. En déséquilibre, l'exécution se concluera par un dépôt de la balle sur le green. Mais, malheureusement, je vais perdre un coup au putt, comme symbole de mon point faible de la journée."



Toutes les fautes de frappe, d'orthographe, de grammaire et de syntaxe ci-dessus, sont la propriété intellectuelle de l'auteur. Elles peuvent être reproduites ou même corrigées sans son accord préalable.
CARTE DE SCORE